espace pub

Les indices qui permettent de repérer un nid de fourmis charpentières

Les fourmis ne sont de façon générale pas dangereuses pour l’homme. Bien qu’ à l’apparence inoffensives, il existe des espèces moins conviviales et ravageuses qui s’attaquent à la charpente de votre maison et qui à long terme peut ruiner la structure de votre lieu de vie, occasionnant d’onéreuses dépenses en réparations. Ce sont les fourmis charpentières. Un exterminateur d’insectes considère généralement la fourmi charpentière comme l’une des espèces de bestioles les plus difficiles à éradiquer. Le recours à un exterminateur professionel peut être particulièrement coûteux, mais parfois nécessaire pour résorber le très épineux problème que pose à votre habitat les fourmis charpentières.

Prevenir valant mieux que guérir, il est important de connaître les conditions favorables à l’établissement chez vous d’une colonie de cette espèce de fourmi, son mode de fonctionnement, son organisation et les techniques recommandées d’ extermination fourmis charpentieres.

Ce problème parasitaire n’est pas à confondre avec celui des termites qui se nourrissent du bois de votre maison. Les fourmis charpentières, portent également des ailes dont les antérieures sont beaucoup plus longues que les postérieures. Il existe une espèce rouge et une noire différenciées par la morphologie du thorax et de l’abdomen. Ces deux espèces qui sont les plus connues adoptent le même comportement qui est celui d’éjecter des sciures de bois qui sont généralement visibles sur votre plancher et permettent de confirmer leur présence. Il est impératif de ne pas négliger ce premier indice qui ne trompe pas.

L’humidité est le facteur principal attirant les fourmis charpentières dans votre maison. Assurez-vous de ne pas avoir de problème d’eau et veillez à vivre dans un environnement aussi sec que possible autour de vos structures en bois pour éviter l’installation chez vous de ces insectes.

Si toutefois, la fourmi charpentière est déjà installée dans votre habitat, il est indispensable d’identifier son nid. Les fourmis charpentières ont une organisation minutieuse et s’avèrent particulièrement structurées. Observez-les et ne vous débarrassez pas des carcasses de celles qui meurent. Ces carcasses seront généralement ramenées par des fourmis vivantes au sein de leur nid pour nourrir la colonie.

Le nid ou les multiples nids logés dans la maison sont pour la plupart du temps des nids satellites, dirigés depuis l’extérieur de la maison par un nid principal. L’ étape suivante est de retrouver ce nid principal et d’en éliminer la reine. L’élimination de la reine est synonyme d’ extermination fourmis charpentières. Lorsque la destruction physique du nid n’est pas possible, il est possible d’avoir recours à des pesticides anti-fourmis disponibles sur le marché sous forme de gels, insecticides, aérosols, fumigènes ou colles.

Enfin, débarassez vous de toutes les conditions favorisant l’implantation de ces fourmis. Souvenez-vous que les dégâts causés par les fourmis charpentières peuvent être extrêmement sérieux, car en creusant des galeries dans vos poutres, elles les fragilisent et sont capables dans le pire des cas d’écrouler les édifices et causer un risque de blessures légères ou graves aux résidents de la maison.

Envoi en cours, veuillez patienter...

Ajouter une réponse

Votre adresse email ne sera pas dévoilé.Les champs obligatoires sont marqués avec un *